// Vous lisez...

Indexations

Imprimer article

Propositions Comité 2011

Le petit chaPUBron rouge

jeudi 27 janvier 2011

Informations sur le livre

GIF - 85.8 ko

Titre : Le petit chaPUBron rouge

Auteur : Alain SERRES, (d’après Charles Perrault)

Illustrateur : Clotilde PERRIN, collectif d’illustrateurs

Editeur / Collection : Rue du monde

Date de Parution : 2010

Public : Jeunesse

Prix : 14 €

Cote : A SER

Résumé : Il était une fois une histoire que tous les enfants adoraient se faire raconter et re-raconter encore. Alors, des gens de la publicité se sont dit que c’était une belle occasion pour glisser des noms de marques dans la tête des enfants... Mais les lecteurs auront-ils tous envie de se faire croquer par ces marchands qui aiment tellement les enfants ?

Genre : Album

Mots-clés : conte, publicité, critique, humour, décalage

Travail sur le livre

Titre du (des) réseau(x) :
Des histoires dans l’histoire
- L’arbre en bois, Ph. Corentin, École des Loisirs
- Le monstre qui aimait les histoires, Sabine de Greef, École des Loisirs
- Salomé veut une histoire, C. Naumann-Villemin, Kaléidoscope
- Péric et Pac, Jennifer Dalrymple, École des Loisirs
- Chut ! Elle lit, B. Poncelet, Seuil
- Contes des mille et une nuits

Caution scientifique / Note sur le(s) auteur(s) et le(s) illustrateur(s) :
Alain SERRES : Ex-enseignant en maternelle, A. Serres a déjà publié une cinquantaine d’ouvrages. Il écrit aussi des poèmes, des chansons et des pièces de théâtre. Il crée en 1996 les éditions Rue du Monde et est attaché souvent dans les ouvrages qu’il publie aux thèmes du racisme, des droits de l’homme, et en particuliers des droits de l’enfant.

Analyse spécifique du texte et des illustrations :
Le texte original de Perrault a été modifié sans raison apparente : par exemple « qui lui allait si bien » au lieu de « il lui seyait si bien », « il frappa à la porte » au lieu de « il heurte : toc, toc », « alla se coucher dans le lit » au lieu de « s’alla coucher dans le lit », etc... De plus, Perrault n’emploie jamais « Mère-grand » mais « ma grand-mère ».
Le conte est ponctué (à raison d’une page sur deux) par une fausse publicité. Celle-ci prend généralement la moitié de la page ou la double-page suivante. Les publicités sont toutes très différentes entre elles (style, couleurs, typographie, mise en page...) ; ce qui contraste très nettement avec le récit du conte, illustré de façon assez traditionnelle par Clotilde Perrin, n’utilisant qu’une palette restreinte (rouge, noir, blanc).

Ateliers / Activités

- Collecter beaucoup de versions du conte et constituer une galerie de portraits des deux personnages : le chaperon et le loup. Voir comment l’image peut changer le perception de l’histoire.
- Inventer des publicités à partir d’un autre conte traditionnel.
- Adapter de vraies publicités pour qu’elles puissent s’insérer dans le conte.
- Insérer dans le récit d’autres textes : des articles documentaires, des citations philosophiques, littéraires et les illustrer.

Conclusion

Pourquoi ce livre est-il retiré de la liste ? : Dans l’axe image, ce livre n’est pas le plus pertinent, ni le plus approfondi. On ne peut pas vraiment le considérer comme un outil pour la lecture d’image publicitaire. C’est plutôt un livre délirant sur la publicité et la communication, il n’y pas vraiment d’adéquation entre les intentions de l’auteur et le résultat...

Thème / Axe dans lequel le livre pourrait être classé : L’IMAGE (La photographie, l’image documentaire)

Auteur(s) de la fiche : Eglantine Cabon

Les enfants ont travaillé sur ce livre

BCD rue Vauvenargues (75018) / Laurence Mathon

- C’est dur à dire le titre.
- Quand on raconte l’histoire tout seul, ce n’est pas marqué ça. Il y a une galette géante transportée sur un bateau, une toute petite maison.
- Ça fait changer des livres du Petit Chaperon Rouge.
- Les histoires sont différentes parce que le prénom ce n’est pas le même.
- Il y a des pub, ça fait comme une télé. Des fois ça fait le film et la pub et le film revient.
- C’est très drôle.
- Ça parle de forêt et de loup ça ne m’intéresse pas du tout.
- Moi je le veux.

BCD 25 rue Rouelle (75015) / Christine Ollero

- Les pubs font de l’humour, on aimerait bien l’avoir dans la BCD.


Dernières modifications

Tokyo Sanpo
Modifié le : 13 juin 2013

L’oiseau philosophie
Modifié le : 30 avril 2013

Boubou et Grand-Père
Modifié le : 30 avril 2013

Monsieur Mal élevé
Modifié le : 30 avril 2013

Madame Contraire
Modifié le : 30 avril 2013

Monsieur Avare
Modifié le : 30 avril 2013

Monsieur Bagarreur
Modifié le : 30 avril 2013

L’Alphabet fabuleux
Modifié le : 30 avril 2013

Entrez !
Modifié le : 30 avril 2013

En famille
Modifié le : 30 avril 2013

La Réunion des religions
Modifié le : 30 avril 2013

Drôlement mordu !
Modifié le : 30 avril 2013

Les quatre chemins
Modifié le : 30 avril 2013

Corydon et l’île aux monstres
Modifié le : 29 avril 2013

Quand papa avait mon âge... dans les années 1980
Modifié le : 28 avril 2013