// Vous lisez...

Indexations

Imprimer article

Proposition de sélection finale

Vues de dos

vendredi 29 avril 2011

Informations sur le livre

JPEG - 26.3 ko

TITRE : Vues de dos

Auteur : Michel Tournier

Illustrateur : Edouard Boubat

Editeur / Collection : Gallimard

Date de Parution : 1981

Public : Tous

Prix :

Cote : 770 TOU

Résumé : Comme son nom l’indique, l’ouvrage nous présente un aspect méconnu du travail d’Édouard Boubat : on y trouve uniquement des vues de dos. On peut ainsi imaginer ce qui se passe de l’autre côté, devant, avec les textes de Tournier.

Genre : Documentaire

Mots-clés : photographie, apparences, lecture d’images, poésie

Travail sur le livre

Titre du (des) réseau(x) :
Comment lire la photo ?
- Coffret 3 DVD Contact, collectif, Arte Vidéo
- Grand Bal du Printemps, Izis et Jacques Prévert, Cherche Midi
- C’est autant d’amour que je t’envoie, Coline Irwin, MeMo
- Nous, les enfants, Isabelle Le Fevre-Stassert, Palette
- Dans la ville, Isabelle Le Fevre-Stassert, Palette
- Juste à temps !, Henri Cartier-Bresson, Nikos Stathis, Marie Houblon, Autrement...
- Coffret Histoire de voir, Michel Frizot et Robert Delpire, Photo Poche - Nathan

Caution scientifique / Note sur le(s) auteur(s) et le(s) illustrateur(s) :
- Michel Tournier donne, à son habitude, à voir et à comprendre les photos de Boubat avec un éclairage différent.
- Edouard Boubat (correspondant de paix d’après Prévert), grand photographe humaniste, a choisi certaines de ses photographies.

Analyse spécifique du texte et des illustrations :
Le dos ne sait mentir annonce la 4ème de couverture. Ce livre est un exercice de style de Tournier sur les images de Boubat, que le texte nous invite à lire différemment. Il y a ainsi plusieurs niveaux de lecture : l’image, son analyse par le lecteur, le texte qui l’explique, la compréhension plus pointue de ce texte.

Ateliers / Activités

Maternelle et élémentaire :
- Écriture : que se passe-t-il devant ? Qui sont ces personnages ? Imaginer des textes « en décalage » à la manière de Tournier.
- Débat : que nous raconte Michel Tournier ? À quoi cela sert-il de les voir de dos ? Qu’apprend-on sur eux ?
- Fabrication : décliner le principe, la photo de dos - ou encore, les vues en contre-plongée, au ras du sol, des parties du corps isolés...

Conclusion

Pourquoi ce livre dans la sélection ? A quelle(s) question(s) des enfants ce livre répond-il ? :
- Quel est le sens des images ? Pourquoi des photos nous font rire ? Pourquoi des photos nous font pleurer ? Pourquoi les photos sont en noir et blanc ? Pourquoi existent les appareils photos ?
- C’est un livre très apprécié par les enfants, c’est aussi un grand classique, avec des photographies d’Edouard Boubat, qui est moins connu du grand public qu’Henri Cartier-Bresson (cf. livre Juste à temps !, proposé au comité final). On a ainsi un aperçu de la photographie humaniste. Le texte de Michel Tournier apporte un regard neuf et étonnant ; dans le réseau Comprendre et analyser l’image il offre une manière différente de lire l’image, il permet de découvrir la perception de l’oeuvre d’un grand photographe par un écrivain reconnu. Le mode opératoire consiste à montrer uniquement des vues de dos : ce livre aborde à la fois l’image documentaire et la dimension écriture-imaginaire.

Thème / Axe dans lequel le livre pourrait être classé : L’IMAGE - la photographie, l’image documentaire

Auteur(s) de la fiche : Sandra-Vanessa Liégeois

Les enfants ont travaillé sur ce livre

BCD 69 rue de Championnet (75018) / Anne Fontaine

- Les enfants n’arrivent pas à voir l’intérêt, ça ne leur parle pas du tout.
- « On ne voit pas les gens » ; c’est un livre pour les adultes, pas pour les enfants.

EPL 54 rue Servan (75011) / Julien Beaumarié

- C’est mieux de voir le dos, de voir ce qu’il y a derrière.
- On voit un dos qui parle.
- C’est pour imaginer les visages.
- On doit les doubler pour voir leurs visages.

Atelier Comité de sélection de livres au Centre Paris Lecture avec les collèges Georges Brassens, Guillaume Budé, Eugène Reisz (75019) / Véronique Duverger, Guillaume Bonotaux

- Ce n’est pas intéressant parce qu’on voit les gens de derrière. On voit leurs fesses.

Journée des enfants aux Jardins d’Éole, 15 juin 2011

Le 15 juin 2011 a eu lieu la Journée des enfants, un événement organisé par les mairies du 10ème et du 19ème arrondissements.
À cette occasion, le Centre Paris Lecture a mis à la disposition du public (enfants, animateurs, parents) la proposition de sélection finale, en les invitant à voter pour ou contre les livres grâce à des gommettes vertes ou rouges.
Voici le résultat de ce livre, sur un total de 128 votes d’enfants et d’adultes des CLSH (élémentaires et maternelles) Aubervilliers, Récollets, Pierre Bullet, Mathis, Sadi Lecointe, Barbanegre, Ourcq, Villette, Simon Bolivar, et d’habitants des 10ème et 19ème arrondissements.


Dernières modifications

Travail des enfants de la BCD Arbalète (5ème)
Modifié le : 29 avril 2013

Travail des enfants de la BCD Vauvenargues (18ème)
Modifié le : 29 avril 2013

Travail des enfants de l’EPL Dussoubs (2ème)
Modifié le : 29 avril 2013

Oliver Twist (Vol. 2)
Modifié le : 28 avril 2013

Tu me dessines et tu me regardes pas
Modifié le : 28 avril 2013

Les migrants
Modifié le : 28 avril 2013

Travail des enfants de l’EPL Servan (11ème)
Modifié le : 28 avril 2013

Les plus beaux dimanches après-midi du monde
Modifié le : 28 avril 2013

Mini-bibliothèque
Modifié le : 28 avril 2013

Le dessous des cartes - Atlas Junior
Modifié le : 28 avril 2013

Mon père en slip
Modifié le : 28 avril 2013

365 pingouins
Modifié le : 28 avril 2013

Poil de Carotte
Modifié le : 28 avril 2013

Oxiseau
Modifié le : 28 avril 2013

Sélection finale
Modifié le : 21 juillet 2011