// Vous lisez...

Indexations

Type de ressources :

Imprimer article

Propositions adultes

Popville

Thème 02 (Construction) - Choix 04

Participants : Véronique DUVERGER samedi 30 juin 2012

AXE / Thème : ÉQUILIBRE ET MOUVEMENT - Construction

Informations sur le livre

GIF - 23.9 ko

TITRE : Popville

Auteur(s) : Joy Sorman

Illustrateur(s) : Anouck Boisrobert, Louis Rigaud

Editeur / Collection : Hélium

Date de parution : 2009

Prix : 14,90 €

Cote : A SOR

Présentation de l’éditeur : « Au commencement il y a souvent une église et son clocher visible de loin. On s y rend par l’unique route cabossée, on s y retrouve, et voilà le début d une communauté (... ) Aujourd’hui il y a de grandes tours majestueuses visibles de loin. »
Au commencement du livre Popville, pop-up design qui évoque un jeu
de cubes, on trouve un tout petit village, socle posé sur la première
double page. C est le cœur de la future ville : une église au toit rouge,
deux maisons, une petite voiture jaune, des arbres de chaque côté.
Et puis, sur la double page suivante, voilà une grue qui surgit, une route
qui s’allonge... Peu à peu, la ville se construit, s’étend, prend forme,
en volumes de plus en plus imposants et chargés d’immeubles, de
routes, de câbles... À chaque nouvelle double page, des découvertes :
une gare, une école, une mosquée... et le paysage se métamorphose,
pour finalement devenir une cité-mégapole traversée par des autobus,
des voitures et des espaces verts.

Genre : Album animé

Fiche technique proposée par Julien Beaumarié et Amélie Danchin

Résumé : Un album pop-up qui évoque un jeu de cubes, labyrinthique et fascinant, sur la métamorphose et la création d’une ville.

Mots clés : construction, ville, pop-up, métamorphose, évolution, changement

Titre(s) du(des) réseau(x) :
Petit à petit je me construis
- Loup, Olivier Douzou, Rouergue
- Little tree, Komagata, Les trois ours
- Trans-forme, Moebius, Fondation Cartier
- Les gratte-ciel, Albertine, La joie de lire
- L’ogre, Olivier Douzou, Rouergue

Construire
- Dans la forêt du paresseux, Sophie Strady, Anouck Boisrobert, Louis Rigaud, Hélium
- Iggy Peck l’architecte, A. Beaty, Sarbacane
- Un jour en ville, Julien Roux, Thierry Magnier

Caution scientifique / Note sur le(s) auteur(s) et le(s) illustrateur(s) :
Anouck Boisrobert vit à Paris, elle a fait ses études à l’école Estienne en illustration puis a rejoint les Arts Décoratifs de Strasbourg en didactique visuelle.
Elle réalise ses illustrations à l’aquarelle, mais elle fait aussi des livres en Pop up avec son ami Louis Rigaud. Leur premier livre, Popville, est sorti en 2009.
Fille de l’homme politique et essayiste Guy Sorman, Joy Sorman, née en 1973 à Paris, est une écrivaine française. Elle commence son parcours professionnel en tant que professeure de philosophie avant de se tourner vers les évènements culturels, puis l’écriture.

Analyse spécifique du texte et des illustrations :
Au commencement du livre Popville, on trouve un tout petit village, socle posé sur la première double page. C’est le cœur de la future ville : une église au toit rouge, deux maisons, une petite voiture jaune, des arbres de chaque côté. Et puis, sur la double page suivante, voilà une grue qui surgit, une route qui s’allonge… Peu à peu, la ville se construit, s’étend, prend forme, en volumes de plus en plus imposants et chargés d’immeubles, de routes, de câbles… À chaque nouvelle double page, des découvertes : une gare, une école, une mosquée… et le paysage se métamorphose, pour finalement devenir une cité-mégapole traversée par des autobus, des voitures et des espaces verts. Plus que la qualité et la précision du pop-up parfois très épuré, c’est le cheminement, l’évolution qui fait sens.

Activités / Ateliers :
- Initiation au pop-up : grâce à la simplicité des techniques utilisées dans Popville, il sera possible avec les enfants dans un premier temps d’observer puis de réaliser ses propres pop-up, avec comme finalité de réaliser sa propre ville.
- Inventer un texte qui pourrait s’insérer à chaque page de l’album pour créer une histoire ou simplement décrire ce que l’on voit évoluer dans la ville.
- Imaginer dans le livre la place des commerces, des habitations, des voitures, de personnages, pour rendre plus réel la ville abstraite. Les enfants seraient des architectes qui mettraient en place l’urbanisme de leur ville rêvée.
- Créer une maquette, une ville, en s’inspirant des techniques de pliage du livre.
- Visite de l’exposition Paris, la métropole et ses projets au Pavillon de l’Arsenal.
- Voir les ateliers créatifs pour enfants de la Cité de l’architecture et du patrimoine

Pourquoi ce livre dans la sélection ?
Pour sa simplicité de lecture et dans le même temps sa capacité à laisser le lecteur imaginer une ville rêvée.
Il rentre parfaitement dans le thème de la construction puisqu’il permet de voir presque instantanément la création d’une ville et son évolution.
Très peu d’ouvrages dans les BCD et EPL sur les thèmes « Constructions et architecture », peu de livres pop up.

A quelle(s) questions des enfants répond-il ? (Pourquoi ? Comment ?)
Comment une ville évolue-t-elle ? Pourquoi ?
Comment elle commence ? Pourquoi ?

Les enfants ont lu ce livre

ALPS de décembre 2011 avec les enfants de l’EPL 50 rue Servan (75011) et l’animateur EPL Julien Beaumarié

Ça vous fait penser à quoi ?
D’après la couverture :
Ça nous fait penser à une maison, à un arbre, à une ville, à un garage, à un ordinateur, à la lettre E, à des arbres.
Après la lecture :
Ça nous fait penser à plein de choses, à une ville, des travaux, à Paris, ça ressemble à une grue. Ça me fait penser à Rapido dans la ville.
À qui ça plairait ? Pourquoi ?
A moi parce que j’aime la ville.
A un conducteur de train parce qu’on voit des trains.
Aux maîtresses pour nous faire travailler.
Aux enfants parce qu’on peut l’ouvrir sur les deux côtés.
À quoi ça sert ? Que peut-on faire avec ?
Ça sert à faire des constructions, à voir des maisons avec notre œil sans toucher. On peut aussi toucher pour voir comment on fait des villes. Ça peut nous aider à déménager.
Comment ça marche ? Comment on s’en sert ?
Ça marche en regardant à l’envers et à l’endroit, on peut bouger la ville avec nos doigts. Il y a des trucs qui se plient, qui se tournent, qui se baissent, qui se lèvent. Comme ça se lève on peut vraiment bien observer.
Pourquoi l’auteur (la collection) nous parle de ça ? Pourquoi il/elle veut nous dire ça ?
L’auteur veut nous aider à construire, pour regarder les grues et nous apprendre les couleurs.
Est-ce que ce livre répond aux questions qu’on se pose ?
Oui parce qu’avec ce livre on apprend vraiment à construire une ville.
Est-ce qu’on en a besoin pour la BCD ? Est-ce qu’on veut le garder ?
Oui on en a besoin parce qu’on a pas de livres comme ça, on en jamais eu.
Oui, on veut le garder ; quand ça se plie il y a beaucoup de choses.
Non parce qu’il n’y a pas de texte.
Livre à garder !

Du côté des enfants...

OUI : 15, NON : 2

- Servan (EPL 3 OUI 1 NON)
- Vauvenargues (BCD 3 OUI 1 NON)
+ Relief et chantier +++
+ 3D, pop-up, volume
- Histoire courte qui parle d’église
- On est obligé de terminer l’histoire pour avoir le texte

- Dussoubs (EPL 9 OUI)


Dernières modifications

30 contes du Maghreb
Modifié le : 29 avril 2013

Hocus Pocus
Modifié le : 29 avril 2013

Le chantier au fil des mois
Modifié le : 29 avril 2013

A l’école du cirque
Modifié le : 29 avril 2013

Archi et BD
Modifié le : 28 avril 2013

Villes imaginaires et constructions fictives
Modifié le : 28 avril 2013

Autour de la danse
Modifié le : 28 avril 2013

Le Dico de la danse
Modifié le : 28 avril 2013

L’encyclo de la danseuse
Modifié le : 28 avril 2013

Aïe ! Prout ! Atchoum !
Modifié le : 28 avril 2013

Où est mon chat ?
Modifié le : 28 avril 2013

Le monde de la danse
Modifié le : 28 avril 2013

Inventaire illustré des merveilles du monde
Modifié le : 28 avril 2013

Le hip hop
Modifié le : 28 avril 2013

L’amour selon Ninon
Modifié le : 28 avril 2013