// Vous lisez...

Indexations

Imprimer article

Propositions adultes

Les gratte-ciel

Thème 02 (Construction) - Choix 06

Participants : Véronique DUVERGER dimanche 1er juillet 2012

AXE /Thème : ÉQUILIBRE ET MOUVEMENT - Construction
Livre retiré de la liste le 03 juillet 2012 : disponible chez l’éditeur en 420 exemplaires

Informations sur le livre

GIF - 22 ko

TITRE : Les gratte-ciel

Auteur(s) : Germaine Zullo, Albertine

Editeur / Collection : La Joie de Lire

Date de parution : 2011

Prix : 18,00 €

Cote : A ZUL

Genre : Album

Fiche technique proposée par Guillaume Bonotaux

Résumé :
Agénor-Agobar Poirier des Chapelles et Willigis Kittycly Junior, chacun propriétaire d’un riche manoir, se lancent dans une lutte effrénée pour le luxe et la grandeur. Qui aura la propriété la plus haute, la plus belle, comportant le plus de pièces et de décrochements ? Les machines s’activent, les architectes s’adaptent à la folie des grandeurs des propriétaires… Jusqu’à l’écroulement de la propriété de celui qui n’a pas su s’arrêter à temps.

Mots clés : construction, surenchère, hauteur, luxe, richesse, jalousie, compétition

Titre du réseau :
Toujours plus !
- Trop beau ! Yann Fastier, Atelier du poisson soluble
- Alboum, Christian Bruel, Nicole Claveloux, Être
- Le Château d’Anne Hiversère, Claude Ponti, École des loisirs
- MORE : L’argent, toujours plus d’argent – court-métrage
- Une Aventure d’Astérix le Gaulois T.23 : Obélix et compagnie – René Goscinny, Albert Uderzo, Dargaud

Caution scientifique / Note sur le(s) auteurs(s) et le(s) illustrateur(s) :
Originaire de Genève, Germano Zullo se tourne vers l’édition après une courte carrière dans le commerce. Il publie régulièrement des histoires pour enfants aux éditions La Joie de lire, en collaboration avec sa femme Albertine. Il écrit en parallèle des romans, du théâtre et des histoires érotiques. Il est, depuis 2009, président de l’Association AROLE (Association Romande de Littérature pour l’Enfance et la jeunesse), département de Jeunesse et médias.
Albertine commence sa carrière d’illustratrice en suivant les cours de l’École des Arts décoratifs de Genève et à l’École supérieure d’art Visuel de Genève, ainsi qu’une formation d’illustration et de sérigraphie à l’HEAD (Haute École d’Art et de Design de Genève). Elle illustre pour la presse avant de se tourner vers l’édition. Enseignante en sérigraphie à l’HEAD, elle a reçu en 1999 prix de la Pomme d’or de la biennale d’illustrations de Bratislava, pour Marta et la bicyclette.
Germano Zullo et Albertine ont reçu en 2003, au Festival international d’animation d’Annecy, le prix spécial de la SACD et le prix Canal + pour un projet de court métrage d’animation de l’album Le Génie de la Boîte de Raviolis.

Analyse spécifique du texte et des illustrations :
L’album se présente sous un format très étiré en hauteur : si les premières pages sont quasiment vides à l’exception des deux manoirs tout en bas, la construction va s’effectuer en hauteur, occupant progressivement tout l’espace. En outre, un effet de symétrie est donné sur chaque double-page : la page de gauche est réservée à la propriété d’ Agénor-Agobar Poirier des Chapelles, et celle de droite à celle de Willigis Kittycly Junior.
Les constructions parallèles s’effectuent autant dans l’histoire que sur la page : le lecteur peut suivre l’évolution au fur et à mesure du livre. Les illustrations au trait, en noir et blanc, donnent un aspect très précis à ces folies architecturales, entièrement en deux dimensions. Quand au texte, il se réduit à quelques légendes, indiquant la nature des différents ajouts, les événements du manoir, le nom des architectes successifs ou les machines et équipements participant à la construction.

Ateliers / Activités :
- Construction d’un édifice sous forme de fresque verticale en organisant sur la page plusieurs dessins, photos… représentant des bâtiments
- Imaginer les trajets possibles dans les deux gratte-ciel, le plan des pièces… Comment y vit-on ?
- Création d’une maquette
- À partir de photocopies des pages du livre, reconstruire différemment les gratte-ciel, en mélangeant ou en réunissant leurs éléments
- Rajouter des légendes sur les éléments qui n’ont pas été légendés

Pourquoi ce livre dans la sélection ? Dans quel axe (thème) est-il pertinent ?
Axe construction : sur le mode humoristique, ce livre pose les questions de la démesure dans l’architecture, bien présente dans la réalité (tour de Burj Khalifa à Dubaï, Kingdom Tower à Djeddah…), ainsi que celle de l’équilibre, rejoignant la thématique de la danse. Sa forme et sa présentation apportent une vision différente au réseau.

Les enfants ont travaillé sur ce livre

ALPS de décembre 2011 avec les enfants de l’EPL Servan (75011) et l’animateur EPL Julien Beaumarié

Ça vous fait penser à quoi ?
D’après la couverture :
Ça fait penser à construire des choses, à un tracteur, à une pelleteuse, à une grue, à travailler, à un chantier, à un géant, à un camion-benne, à la terre.
Après la lecture :
Ça fait penser à 3000 maisons, à 50000 maisons, à un salon avec une grande télé, à la tour Eiffel, à l’infini des étages, à la chapelle, à la tour Montparnasse.
À quoi ça sert ? Que peut-on faire avec ?
Ce livre sert à lire et à écrire. Il sert à apprendre des choses sur la construction et à quelqu’un qui fait du travail avec un modèle. Ça sert aux phacochères pour manger une pizza. C’est un livre qui sert à rire, à faire des bêtises, à construire des maisons pour les pauvres. Ça peut servir à gagner des concours.
Comment ça marche ? Comment on s’en sert ?
Il marche, il fonctionne avec les constructions. D’abord c’est un peu tout petit, et après c’est de plus en plus grand jusqu’au dernier immeuble qui tombe par terre. Le texte explique comment construire un immeuble avec des choses très importantes. Les dessins sont gris et très appliqués.
Pourquoi l’auteur nous parle de ça ?
L’auteur nous parle de ça parce qu’il aime bien construire des maisons, parce qu’il aime les phacochères. Il veut que nous on le copie, faire pareil que tout le livre.
Est-ce que ce livre répond aux questions qu’on se pose ?
Oui parce que c’est très bien expliqué, on voit comment on rate une construction, comme ça on ne se trompe pas.
Est-ce qu’on en a besoin pour la BCD ? Est-ce qu’on veut le garder ?
Oui, c’est pour nous aider, pour faire des écoles, des hôtels, des maisons, des appartements, des magasins, des églises, des tours Eiffel.
Oui parce qu’on a pas ça à l’EPL !

Avec les enfants de la BCD 50 rue Vauvenargues (75018) et l’animatrice BCD Laurence Mathon
Fanta, Kamel, Amara, Yaëla, Founé, Félix, Lélia, Adib, Victoire, Thierno, Karamba, Ameur, Cora, Youssef, Antoine, Mahmoud, Samir

Ça vous fait penser à quoi ?
D’après la couverture :
Ça fait penser à une maison hantée, à des buildings.
Ils construisent une maison et ils emmènent une statue extra terrestre.
C’est noir et gris.
C’est comme des ombres.
On pense à un avion.
Dans le livre ils vont fabriquer les maisons, une muraille.
On pense à un gratte ciel, à une maison girafe, à des grues, à des travaux, à des bâtiments, à la Tour Eiffel.
Après la lecture :
Au début ce n’est pas un gratte ciel.
Au début des gens ont deux maisons mais une se casse. Elle était trop haute.
On pense à des échelles, à l’écroulement.
Il y a de plus en plus d’invités.
A l’intérieur on retrouve la même sculpture.
C’est comme si un avion avait tout détruit.
Avant les maisons étaient petites, et puis ça grandit. ils rajoutent des chambres, des étages.
Ils enlèvent la poussière.
En vrai ça ne pousse pas les maisons.
Des gens viennent et ils font des tours.
Les gens ont l’air riche pour avoir des maisons de 2227 mètres.
La forme du livre pas carrée, c’est pour faire une grande maison.
Ça parle de deux maisons, ils veulent faire la plus haute maison, ils mettent des étages jusqu’en haut du ciel.
Comme ils sont riches ils appellent des gens pour construire leur maison, des constructeurs.
A qui plairait ce livre ?
C’est pour les enfants, pour ceux qui aiment les coloriages.
A des « intellos » pour que quand ils seront grands, ils construiront leur maison comme ça.
Ça ne plairait pas aux handicapés parce qu’ils ne pourront pas monter dans ces maisons.
Que peut-on faire avec ce livre ? (A quoi ça sert ?)
Le colorier.
Faire les maisons en kapla.
Créer notre château à notre façon, rajouter des étages.
Jouer au pendu avec les mots de ce livre.
Prendre des phrase du livre à piocher dans un chapeau et les retrouver dans le livre.
Trouver des noms aux maisons.
Fabriquer d’autres bâtiments, des trains qui grattent le ciel.
Comment ça marche ? Comment on s’en sert ?
C’est fait au crayon. On voit qu’il l’a photocopié à l’encre sur du carton.
Les maisons deviennent de plus en plus grandes comme une tour.
Pourquoi l’auteur nous parle de ça ?
Parce qu’il aime les gratte-ciel.
Pour plaire aux enfants.
Pour partager le livre.
Pour faire rire, il rajoute des maisons où il y a 3000 personnes, il ramène des bateaux, des éléphants dans sa maison.
Pour nous montrer les styles de maisons dans le monde.
Il voudrait peut-être se construire une maison comme ça.
Pour nous apprendre que « Si tu veux une grande maison fais-là en espace, pas en hauteur ! »
Au début ça marche mais d’un côté ça finit par s’écrouler. Là où ça tient c’était plus organisé, le bas était plus solide.
Pareil ou pas pareil ? Surprenant ?
Les écritures sont petites avec des traits, normalement c’est en ligne, là c’est partout parce qu’il y a plein de personnes qui parlent.
L’avoir ou pas en BCD ?
Oui, il est grand et rigolo parce que ceux qui créent les maisons, ils ont des noms américains.
C’est bien de parler de leur maison gratte-ciel.

Revue de presse

L’avis de Ricochet
L’adage « à trop vouloir, on risque de tout perdre » impose, une fois encore, son autorité. Le richissime Agenor-Agobar Poirier des Chapelles vient, en effet, de subir le déclin du clinquant édifice qu’il a bâti pour rivaliser de fortune avec son voisin milliardaire Willigis Kittycly Junior.
A travers l’apparence de leur construction, les deux hommes se livrent une bataille acharnée : qui aura la plus haute et luxueuse bâtisse, s’entourera des services de l’architecte le plus renommé, comptera le plus de convives à ses réceptions ? Pour asseoir leur prestige, les nantis ne reculent devant aucun excès : lorsque le nouveau propriétaire d’un jet privé commande du marbre de Carrare incrusté de diamants, son voisin – détenteur d’un yacht de luxe – se voit livrer par hélicoptère un tigre du Bengale empaillé. (Une animation publiée sur le site Youtube illustre, sur un air de jazz, la démesure du chantier d’Agenor-Agobar Poirier des Chapelles. Cf. http://www.youtube.com/watch?v=rWu2CU33SKI) Seulement, plus les étages s’accumulent, pour ne pas dire plus la bêtise s’élève, plus douloureuse s’annonce la chute !
Il ne fallait pas moins que ce très grand format à la française élancé pour contenir la vanité et l’arrogance des protagonistes de cet album, pour dénoncer aussi les dérives du pouvoir de l’argent. Les hautes pages de cet ouvrage de magnifique facture voient alors les grues télescopiques, échelles, échafaudages multidirectionnels et élévateurs se déployer pour œuvrer sous les ordres du maître de chantier. Cette folie des grandeurs qu’Albertine dessine avec élégance, précision et malice, Germano Zullo la commente avec l’humour aiguisé qu’on lui connaît : le résultat en est absolument… édifiant !

Claude-Anne Choffat

http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/44198-les-gratte-ciel

Du côté des enfants...

OUI : 14, NON : 14

- Arbalète (BCD 2 OUI, 1 NON)
+ Marrant l’image qui monte petit à petit
+ Commentaires rigolos
- Pas de couleurs
- Ecrit trop petit

- Servan (EPL 3 OUI, 2 NON)
+ Histoire chouette en noir et blanc ; si ça passait en noir et blanc, on aimerait pas mais en livre, c’est intéressant
+ C’est drôle, ça s’écroule
- Des moments qu’on ne comprend pas
- Pas un livre comme les autres (format)
- Livre pour lire tout seul

- Vauvenargues (BCD 4 OUI, 2 NON)
+ La chute est drôle
+ On peut colorier
+ OUI, pour nous montrer les styles de maisons dans le monde
- Texte ennuyeux, beaucoup de mots anglais

- Dussoubs (EPL 5 OUI, 9 NON)
+ Livre différent : en hauteur, sans couleurs, noir et gris
+ Drôle
- Trop blanc et noir
- Pas assez de texte


Dernières modifications

30 contes du Maghreb
Modifié le : 29 avril 2013

Hocus Pocus
Modifié le : 29 avril 2013

Le chantier au fil des mois
Modifié le : 29 avril 2013

A l’école du cirque
Modifié le : 29 avril 2013

Archi et BD
Modifié le : 28 avril 2013

Villes imaginaires et constructions fictives
Modifié le : 28 avril 2013

Autour de la danse
Modifié le : 28 avril 2013

Le Dico de la danse
Modifié le : 28 avril 2013

L’encyclo de la danseuse
Modifié le : 28 avril 2013

Aïe ! Prout ! Atchoum !
Modifié le : 28 avril 2013

Où est mon chat ?
Modifié le : 28 avril 2013

Le monde de la danse
Modifié le : 28 avril 2013

Inventaire illustré des merveilles du monde
Modifié le : 28 avril 2013

Le hip hop
Modifié le : 28 avril 2013

L’amour selon Ninon
Modifié le : 28 avril 2013