// Vous lisez...

Indexations

Imprimer article

Travaux animateurs

Réunion Animateurs du 29 septembre 2011

Participants : Robert CARON jeudi 29 septembre 2011

Pistes de travail, remarques

À l’issue du travail sur les catalogues, aller voir ce qui est mis en valeur dans les librairies et les bibliothèques.

Les préoccupations des enfants restant les mêmes que l’an passé, on peut partir des mêmes grands axes : Comment apprendre autrement ? Comment lire l’image ? Comment dessiner le monde ? Ils sont en effet assez larges pour pouvoir les conserver en changeant le contenu.

Problème des livres-outil destinés aux animateurs : il faut trouver des livres à double usage, profitables aux enfants comme aux adultes (exemple : L’agenda du presque poète).

Sous-groupe Pourquoi-Comment :

Thèmes récurrents, tendances générales des préoccupations des enfants

Remarques : - Les animateurs nouvellement inscrits au Comité ont pris connaissance du site des Pourquoi-Comment et ont dégagé des tendances.
- On retrouve le même type de questionnement que sur les années précédentes. Comment trouver des réponses aux Pourquoi ? et pas seulement aux Comment ?

- Les enfants s’interrogent beaucoup sur la façon dont fonctionnent les choses. Pourquoi sont-elles comme elles sont ? Est-ce que ça a un sens ?

- Physique, science
- Religion, Dieu, foi
- Opposition entre science et religion

- Peurs, cauchemars
- Question des origines en général : le premier à avoir..., les inventions
- L’avenir de l’univers et de l’humanité : Qu’est-ce qu’il y aura, qu’est-ce qu’on sera après ?
- Grandir, le temps, la vieillesse, la mort...
- Comment fonctionne le cerveau, l’intelligence, la mémoire.

- Société, travail, institutions et règles - Différences, inégalités, injustices - L’identité, le nom, la famille

- Vie pratique : les techniques, les constructions, la ville...

Sous-groupe Catalogues :

Thèmes récurrents, tendances éditoriales

Remarques :
- Aucun lien entre les questions d’enfants et les thèmes proposés par les éditeurs. Difficile donc de voir si les ouvrages répondent aux préoccupations des enfants et des animateurs.
- Peu de livres sur les métiers, à part Anthony Browne : Déclinaisons du jeu des formes
- Mon métier, mon oeuvre et moi (École des loisirs)
- Tendance pour les albums photo : on abandonne l’image qui se suffit pourtant à elle-même pour laisser la place au texte qui s’invite sur la photo sans y ajouter de sens.
- Les thèmes que l’on retrouve à profusion dans les catalogues sont présents dans le fonds EPL-BCD : animaux humanisés, auteurs phare, etc... On peut se demander s’il faut se servir des modes éditoriales ou proposer autre chose aux enfants.

- Animaux humanisés

- Contes

- Fantastique, bêtes curieuses, chimères
- Domaine de l’étrange, du surréalisme
- Humour, univers décalé

Vie quotidienne
- Rituels et codes : Noël...
- Famille ; nouvelle tendance : défense du droit du père
- Évolution personnelle, grandir, vieillir
- Les accidents de la vie, les blessures, les soins, le handicap

- Les cycles de la vie, la vie humaine, la vie biologique
- L’environnement, le développement durable

- Voyages, autres cultures : Inde, Afrique, Japon et Chine...

- Livres traitant de la politique
- Communication et société dans les fictions
- Fictions tirées de faits historiques : Hiroshima, Mur de Berlin... Romans et biographies historiques : Robespierre, Napoléon...
- Adaptations jeunesse de grands auteurs et de classiques

- Documentaires : collections sur l’art et les musées : Palettes, éditions Courtes et longues...

Sous-groupe Revues spécialisées :

Thèmes récurrents, tendances générales

Remarques :
- On retrouve les mêmes tendances dans les revues spécialisées et dans les catalogues, c’est-à dire peu de choses qui concernent directement les préoccupations des enfants. Exceptions : la vie quotidienne, la peur, l’amour, les inégalités et les institutions. Les catalogue comme la littérature spécialisée abordent des thématiques et pas des problématiques.

- Reprises d’auteurs classiques, de poètes, de photographes...
- Nouvelles versions de contes classiques : Les musiciens de Brême, Boucle d’Or...

Vie quotidienne
- Pour les tout-petits : beaucoup d’ouvrages parlent de la vie quotidienne en mettant en scène des animaux humanisés.
- Par la suite, les romans en première lecture représentent des enfants avec des préoccupations liées aux rituels, aux accidents de la vie (deuil, drames...) et à la recherche d’authentification et d’identité.
- Ouvrages sur le conformisme et les différences, les rôles, les stéréotypes.
- Ouvrages sur les peurs, les cauchemars (sous le lit...), l’acte d’oser.

- Ouvrages traitant de l’Asie, écrits par des auteurs européens.
- Mangas, manhwas et romans graphiques par des auteurs japonais, coréens et chinois.

Documentaires :
- L’art, avec une nette préférence pour la peinture et la sculpture : peu d’ouvrages traitant de l’architecture, l’urbanisme, la photographie...
- Sociologie et sciences humaines : les sujets sont souvent les mêmes : géopolitique, environnement, développement durable...
- Peu d’atlas et de livres de géographie.

- Romans : SF, fantasy et polars, majoritairement d’origine européenne.

- Imagiers : les contraires, les couleurs... utilisant souvent un graphisme stylisé.

- Livres sur les jeux de mots, les onomatopées, la langue, les rimes...

Comparaison entre les sujets évoqués dans les revues spécialisées et les manques des fonds EPL et BCD :
- Commerce, argent, travail, pouvoir politique, justice.
- Histoire du monde contemporain. - Mythologie, religion, origines
- Très peu de livres de théâtre, sauf des livres-outil proposant des jeux d’interprétation.
- Philosophie : il faudrait des outils pour les enfants, du type Agenda du presque philosophe.
- Contes classiques originaux, qui ne sont pas forcément présents en EPL.
- Art contemporain, urbanisme. architecture ; idée pour un axe : Comment construire le monde ?
- Cyberculture.