// Vous lisez...

Indexations

Imprimer article

Comité 2014

La petite fille en rouge

Participants : Guillaume Bonotaux mercredi 9 juillet 2014

Informations sur le livre

JPEG - 105.8 ko

TITRE : La petite fille en rouge

Auteur : Aaron Frisch

Illustrateur : Roberto Innocenti

Éditeur / Collection : Gallimard

Date de Parution : 2013

Prix : 13,90 €

Cote : A FRI

Résumé : L’histoire du Petit Chaperon Rouge revisité par Roberto Innocenti dans un contexte très urbain.
Sophia demeure avec sa mère et sa sœur près d’une forêt de béton et de briques : une ville moderne. Pour aller voir sa mamie, de l’autre coté de la forêt, elle doit traverser « le Bois », un endroit magique (un centre commercial) où l’on peut se procurer tout ce dont on rêve. Mais, étourdie par les couleurs et le bruit, elle perd son chemin. Un chasseur souriant se présente, chevauchant une moto noire. Sophia lui parle de sa grand-mère dans sa petite maison... Sur la voie rapide, le chasseur quitte Sophia, prend un raccourci et arrive le premier chez la grand-mère. Imaginez la suite... Une actualisation du « Petit Chaperon rouge » de Charles Perrault, mise en scène par Roberto Innocenti dans l’univers minéral et bétonné d’une banlieue contemporaine. L’illustration fait écho au texte, en prolonge ou en détourne l’intention, avec un humour caustique. Cette histoire a deux fins, l’une tragique, l’autre heureuse, en référence aux deux versions du conte traditionnel (et au grand soulagement des lecteurs !)
(Présentation de l’éditeur)

Genre : Album

Mots-clés : Petit Chaperon rouge, racket, ville, apprentissage

Travail sur le livre

Titre du (des) réseau(x) :
Histoires sombres…
- Une histoire sombre, très sombre – Ruth Brown, Gallimard jeunesse
- Pourquoi les petits garçons ont-ils toujours peur que leur maman les abandonne dans une forêt sombre et noire ? – Vincent Ravalec, Anne-Marie Adda, Seuil jeunesse
- L’Île – Armin Greder, La Compagnie créative
- Alice au pays des merveilles – Lewis Carroll

Caution scientifique / Note sur le(s) auteur(s) et le(s) illustrateur(s) :
Aaron Frisch était auteur et éditeur aux Etats-Unis – chez Creative Company’s Mankato. Il reçoit en 2011 le Spur Award for Best Western Storyteller, et était nominé, au moment de sa mort, pour le Minnesota Book Award en littérature de jeunesse.
Roberto Innocenti est né en 1940 à Bagno à Ripoli (Florence). Autodidacte, il est tour à tour vendeur dans une galerie d’art, graphiste publicitaire, affichiste, et se consacre aujourd’hui à l’illustration. Il collabore à de nombreuses maisons d’éditions internationales. Très célèbre en Italie, Roberto Innocenti a d’abord été publiciste pour des magazines de luxe et affichiste pour le cinéma et la théâtre. Il sait traduire avec pudeur le choc émotionnel des enfants, soudain confrontés à l’absurdité des violences cruelles de certains adultes à leur égard. Il a évoqué un souvenir de son enfance dans Rose Blanche publié par Etienne Delssert à Lausanne. Il a également renouvellé l’approche du récit de Pinocchio. En accentuant notamment le réalisme des décors et du village dans lequel Carlo Collodi avait situé les aventures de son héros, et en introduisant dans sa mise en image un décalage visuel entre personnages « fictifs » (le pantin) et personnages de chair, il met soudain en évidence tous les apsects de critique sociale que le journaliste Carlo Collodi mêlait subtilement à la fantaisie de son récit.
(Source : www.ricochet-jeunes.org)

Analyse spécifique du texte et des illustrations :
Type Belge (Illustrations et textes encadrés).
Le style d’Innocenti fourmille de détails, que le lecteur peut rechercher, donnant du sens à l’histoire. Le contexte change radicalement par rapport aux autres adaptations du petit Chaperon Rouge : les personnages évoluent dans un univers de banlieue pauvre, évoquant les faubourgs de Naples.
Le texte est en décalage avec les images : la narratrice, que l’on voit au début de l’histoire avant la page de titre, raconte l’histoire classique, se déroulant dans la forêt – mais la forêt est en fait la ville. Le loup est personnifié par « le chasseur », un motard en habits noirs évoquant un uniforme SS. Tout le livre est basé sur cette alternance entre la symbolique du conte et le monde réel.
L’auteur écrit deux fin : la première, très sombre, correspond à l’histoire originale du Petit Chaperon rouge ; la narratrice prend le parti de raconter par la suite un happy end, volontairement artificiel et exagéré.

Ateliers / Activités


- Lecture du livre suivi d’un « 15 lib’ »
- Création de Tags et Graffitis, Mur d’expression
- (Pour le Mercredi) : Visite du quartier avec les enfants afin de repérer les « lieux » que l’on pourrait retrouver dans le livre et comparer avec l’environnement quotidien des enfants
- Observatoire des différentes versions du Petit Chaperon rouge
- Réécriture de contes classiques dans un contexte urbain et actuel
- Jeux d’observation dans les planches : retrouver des détails, trouver un maximum d’objets commençant par la même lettre…

Conclusion

Pourquoi ce livre dans la sélection ? Dans quel axe (thème) est-il pertinent ? :
- Malle MUTINS
- Aspect original : relecture du Petit Chaperon Rouge dans un conteste actuel, plus urbain et plus sombre.

Auteur(s) de la fiche :
Jonathan Chathuant - BCD 105 rue de l’Ourq (19e)
Guillaume Bonotaux - Centre Paris Lecture


Dernières modifications

Edouardo le terrible
Modifié le : 20 juillet 2015

Habiter
Modifié le : 20 juillet 2015

Histoires de squelettes
Modifié le : 9 juillet 2014

D’un monde à l’autre
Modifié le : 9 juillet 2014

Les 1000 mots de l’info
Modifié le : 9 juillet 2014

Où sont passées les filles ?
Modifié le : 9 juillet 2014

Comité 2014 - Sélection finale
Modifié le : 9 juillet 2014

La petite fille en rouge
Modifié le : 9 juillet 2014

Le calendrier des tâches
Modifié le : 9 juillet 2014

Le Code de l’art
Modifié le : 9 juillet 2014

La foire aux nains
Modifié le : 9 juillet 2014

L’économie du monde
Modifié le : 9 juillet 2014

La fabuleuse histoire de l’empire du Ghana
Modifié le : 9 juillet 2014

Photos en bazar
Modifié le : 9 juillet 2014

Non et Non pas question !
Modifié le : 9 juillet 2014